Le vélo électrique a changé sa vie

Par: Stein van Oosteren

Il n'en pouvait plus des bouchons. Parfois François, habitant de Fresnes (94), mettait une heure pour faire les 10 km entre Fresnes et Châtillon (92). Le trajet de son travail était devenu un enfer. "Le vélo électrique a changé ma vie" dit-il. "Car à vélo je ne mets jamais plus de 30 minutes. Et de porte à porte, car je ne perds pas de temps pour me garer".



Le trajet est plus court aussi car "le vélo, c'est du vol d'oiseau, pas de détour". Un trajet très différent de son trajet en voiture avant. "C'est très agréable, je traverse le Parc de Sceaux et la Coulée Verte. Je respire".

En 2 ans, il n'a jamais eu peur. "Sur les 30 minutes de mon trajet j'ai 20 minutes très protégées, et pendant 10 minutes il faut faire attention. Ca va".

Côté dépenses, il y trouve son compte. "Le vélo [de la marque HEAD] m'a coûté 1.500 euros. C'est un billet à mettre. Mais l'investissement est rentabilisé en un an. Zéro essence. Juste un peu d'électricité, c'est dérisoire".

Le mauvais temps? "Quand il neige, je prends mon équipement de neige et c'est parti. Aucun problème. C'est un pli à prendre."

Il a déjà convaincu deux amis. Ce qui les a convaincus? Son expérience. "Ca a été instantané pour eux". 

___________________________________________________________________
Pour recevoir notre newsletter ou pour soutenir FARàVélo: https://www.helloasso.com/associations/faravelo

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vélo et voiture: des chiffres qui font réfléchir

Pourquoi exagère-t-on la dangerosité du vélo ?

Sécurité vélo: Des casques ou des pistes?