Articles

Affichage des articles du août, 2018

Fontenay-aux-Roses à vélo : Pierre témoigne

Image

Pourquoi exagère-t-on la dangerosité du vélo ?

Image
Par Stein van Oosteren

La peur de l’accident est l’obstacle principal qui empêche les citoyens de se déplacer à vélo. Ce qui frappe, est l'exagération de la dangerosité du vélo. Quelques exemples.

A Paris le danger à vélo est sur toutes les lèvres. Alors qu'il est cinq fois plus dangereux d'y conduire un deux-roues motorisé:


Selon une autre étude, un conducteur de deux-roues motorisé est exposé à un danger 42,2 fois plus élevé (!) qu'en voiture. Pourtant ce risque est soit minimisé, soit absent du débat.

Pourquoi? Parce que nous avons psychologiquement besoin de justifier nos habitudes, aussi déraisonnables soient-elles. Par exemple notre habitude de laisser notre jeunesse prendre le guidon d'un deux-roues motorisé si dangereux dès 14 ans. C'est un choix déraisonnable, ce qui explique pourquoi chez nos voisins européens un enfant ne peut conduire un deux-roues motorisé qu'à partir de 16 ans. Mais comme il est difficile de changer une habitude, nous préféro…