Articles

Affichage des articles du mai, 2018

FARàVélo finalise son logo

Image
La troisième fois était la bonne. Le 17 mai dernier, FARàVélo a choisi son logo final. Un choix « éclair » et unanime. Ce qui est plutôt rare dans une association, où ce genre de discussions peut prendre une année.


La première version date d'avril 2017, le mois où FARàVélo s'est réunie pour la première fois. Il fallait se donner un visage rapidement pour se distinguer sur les réseaux sociaux. Le logo mettait en exergue le bonheur (sourire) d'être cycliste et le « phare » à vélo de FARàVélo, qui en réalité signifie « Fontenay-aux-Roses à vélo ».





La deuxième version a suivi quelques mois plus tard: une version plus épurée et professionnelle. Cette version, également dessinée par le président Stein van Oosteren,ne montre plus le sourire du cycliste mais un élément plus fondamental: la piste cyclable. Le logo exprime mieux la mission de FARàVélo: aider les collectivités à créer les conditions qui donnent envie aux citoyens de se mettre en selle. Pour cela il faut des pistes cycl…

Lettre Président FARàVélo concernant RD920

Dans cette lettre au Conseil Départemental du 92, le Président de FARàVélo explique pourquoi selon plusieurs associations le projet d'aménagement de la RD920 décourage le développement du vélo au lieu de l'encourager.

A l’attention du Conseil Départemental des Hautes-de-Seine, mobilites.cd92@hauts-de-seine.fr

Fontenay-aux-Roses, le 8 mai 2018

Objet : Aménagement de la RD920

Madame, Monsieur,

Votre projet d'aménagement pour la RD920 ne reflète pas votre ambition affichée de développer l'utilisation du vélo comme moyen de déplacement en tant que tel. En effet :

1) La piste cyclable est sur le trottoir : le cycliste est mélangé avec les piétons, ce qui affecte fortement le confort et la sécurité aussi bien des piétons que des cyclistes. L'argument avancé de sécurité des enfants à vélo n'est donc pas recevable. De plus, le vélo n'est pas limité aux balades, mais constitue un moyen de transport à part entière, utilisé par des milliers de personnes en Ile-de-Fran…

Grèves SNCF: tentez le "covélotaf"!

Image
"La liberté, ce n'est pas d'avoir une voiture, mais de ne plus en avoir besoin"

Si la grève SNCF vous empêche d'aller au travail, et que les bouchons ne vous tentent pas non plus, vous pouvez tenter la solution vélo. Il suffit de regarder sur cette carte interactive, créée par l'association MDB, pour trouver votre "ligne vélo":

Sur cette carte vous trouverez forcément un itinéraire proposé par un cycliste qui passe à coté de chez vous pour aller travailler à Paris par exemple. Contactez le cycliste par mail, et il ou elle se fera un plaisir de vous accompagner à votre travail gratuitement. Vous ferez alors du "co-vélotaf": aller ensemble au "taf" à vélo.

Exemple: sur cette carte vous trouverez mon trajet quotidien de "vélotaffeur" de Fontenay-aux-Roses à Paris, un trajet de 8 km que je parcours en 35 minutes de porte à porte sans effort particulier. Si vous voulez, je vous accompagne et vous montre comment t…

FARàVélo: Présentations officielles à la Mairie

Image
Les présentations sont faites ! FARàVélo a été reçue à la Mairie le 4 mai 2018 en tant qu’association fraîchement constituée, pour faire connaissance officiellement. Le comité d’accueil : l’adjointe au Maire, Mme Françoise Gagnard, et la directrice du service de la Vie Associative, Mme Véronique Saint-Prix.

"Notre objectif est très simple", a expliqué Stein van Oosteren, Président de FARàVélo : "rendre la ville plus agréable en promouvant l’utilisation de la bicyclette". FARàVélo se veut un "donneur d’envie": comment réunir les conditions nécessaires pour donner envie aux habitants de notre ville de se déplacer de façon plus simple et apaisée, à vélo par exemple ? L’association vise surtout les nombreuses personnes qui n’osent pas faire du vélo, car elles ne sentent pas à l’aise sur la chaussée sans aménagements cyclables.




L’entretien, qui a duré 2 heures, a commencé par le contexte dans lequel FARàVélo intervient : une pollution et une densification ga…

Le projet RD920 déclenche la Rencontre Vélo Banlieue Sud

Image
"Les politiques ne comprennent pas qu'un axe routier doit être aussi un axe cyclable". C'est ce constat qui avait motivé 18 associations vélo franciliennes à se mobiliser le 1er mai 2018 à Fontenay-aux-Roses lors d'une Rencontre Vélo Banlieue Sud initiée par l'association FARàVélo.

La RD920
La goutte qui a fait déborder le vase: le projet du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine pour la RD920. L'aménagement prévoit de poursuivre une piste cyclable à Antony que le Conseil Départemental considère comme "une réussite". Pour les associations en revanche, cette piste "accumule à peu près tous les défauts possibles": étroite, sinueuse, discontinue et non protégée. Ceux qui utilisent le vélo comme moyen de déplacement préfèrent rouler sur la route, tellement cet "axe vélo" majeur est impraticable.


Les axes structurants pour le vélo existent
Pourquoi les villes d'Amsterdam, Berlin et Londres parviennent à désengorger leurs axes…