Une nouvelle association à Fontenay-aux-Roses: FARàVélo

Par: Bruno Cazauran


FARàVélo, la nouvelle association Fontenaisienne, est née le 3 avril 2018, presque une année jour pour jour après la création du collectif vélo issu des comités d'habitants de Fontenay-aux-Roses. Ce collectif ayant trouvé un accueil plus que favorable auprès d'un nombre croissant de Fontenaisiens, ses initiateurs ont eu l'idée de se former en association pour pousser plus loin l'aventure - promouvoir l'utilisation du vélo en rendant ainsi la ville plus agréable et plus sûre.

Les 20 membres fondateurs de FARàVélo lors de l'Assemblée Constitutive. Le 20ième, l'auteur de cet article, était derrière la caméra.


Il s'agit pour FARàVélo de donner aux gens - tout simplement - l'envie de faire de la bicyclette. Celle-ci est comme on sait un formidable instrument de détente, mais - contrairement à nombre de nos voisins européens -, les Français ont encore du mal à accepter l'idée qu'il puisse s'agir aussi d'un moyen de locomotion à part entière. Beaucoup de citadins ne parcourent que quelques kilomètres par jour au volant de leur voiture pour se rendre au travail ou faire leurs courses. De telles distances peuvent être aisément couvertes à vélo, électrique ou non.

L'adhérent Benjamin a remplacé sa moto par un vélo électrique fabriqué lui-même à partir d'un vélo de La Poste.


FARàVélo entend poursuivre et approfondir les actions déjà entamées, notamment le dialogue engagé avec la mairie de Fontenay-aux-Roses et d'autres autorités concernées, pour que la circulation cycliste soit prise en compte dans tout nouveau projet d'aménagement. Ce dialogue constructif a déjà porté de premiers fruits, comme l'apparition d'itinéraires cyclistes dans certaines rues en application de la loi LAURE ou la construction prévue d'un local à vélo sécurisé à la gare du RER.

FARàVélo organise régulièrement des sorties dans les environs pour que les Fontenaisiens découvrent combien il est agréable et commode de se déplacer à bicyclette. Les pistes cyclables – à commencer par la coulée verte - sont de plus en plus nombreuses à Paris et en banlieue, même si beaucoup de progrès restent encore à faire pour les sécuriser. Et un peu d'activité physique quotidienne ne peut qu'être bénéfique à la santé : l’OMS recommande un minimum de 60 minutes par jour.

Promouvoir l'utilisation de la bicyclette au quotidien, donner à ceux qui hésitent encore l'envie de l'essayer pour le travail et les loisirs, améliorer les infrastructures existantes et contribuer à en aménager de nouvelles, telle est notre ambition.

Venez nous rejoindre pour que nous agissions ensemble. L'inscription via faravelo@outlook.fr. ne coûte que 5 euros/an. N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignement supplémentaire. Vous pouvez nous trouver sur Facebook, sur Twitter et dans la presse.

(Cliquer ici pour lire les statuts de FARàVélo)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vélo et voiture: des chiffres qui font réfléchir

Pourquoi exagère-t-on la dangerosité du vélo ?

Sécurité vélo: Des casques ou des pistes?