Balade FARàVélo au château de Versailles

Pour les balades de FARàVélo, le nombre de kilomètres n'est jamais annoncé. Car il est impossible d'expliquer à un cycliste débutant qu'il est capable de faire 44 km en une journée pour aller visiter le parc du Château de Versailles. Pour cette raison nous communiquons seulement les horaires: départ à 9h30, retour vers 16h. Le dimanche 8 avril, 20 personnes de plusieurs villes de banlieue ont relevé le "défi" - le plaisir! - en se réunissant sur la place du Général de Gaulle à Fontenay-aux-Roses:





On découvre de plus en plus d'artistes chez les FARàVéloïens. Pour preuve ce fanion dessiné et fabriqué par Dorothée, qui nous accompagnera désormais sur toutes nos balades:


 
Un déroulé du programme de la journée annoncé par notre guide Claude de Dynamo Malakoff, qui a proposé et préparé la balade:



Moment historique: pour une fois il y avait plus de cyclistes dans la rue Boucicaut que des voitures! Comme vous pouvez le constater, les cyclistes ne grillent aucun feu rouge.



La rue Boucicaut vient d'être identifiée comme le plus gros point noir par le Baromètre des Villes Cylables. Le cycliste ne bénéficie d'aucun marquage vélo, et il est poussé et stressé par les automobilistes. Ce dimanche, pour une fois, le cycliste était à l'aise car nous étions nombreux et respectés:




Très vite, beaucoup plus vite que nous ne l'imaginions, nous sommes arrivés à Versailles. Ca faisait de longues files de cyclistes colorées sur la grande avenue arborée qui mène à l'entrée du château:



Arrivée triomphale au château du Roi Soleil sous un soleil radieux:




Nos balades sont beaucoup plus que des déplacements: ce sont des conversations, des découvertes, des liens:




Le confort de nos balades est de 5 étoiles très précisément:


Au parc, pas besoin de louer des vélos pour nous. Nous avons donc économisé 6,5h * 8,50€ = 46,75€ par personne pour cette belle journée à vélo (sans compter le trajet aller/retour):



Le moment M toujours tant attendu et savouré:



Et puis le drame: en quittant le parc sur les pavés XXL pas prévus pour les pneus de vélo du 21ième siècle, une chambre à air s'est complètement déchirée. Grâce à Pierre, le malheureux propriétaire a été sauvé par une chambre à air de rechange. Nous avons tous regardé religieusement la réparation, qui avait presque l'air d'un rituel autour d'une roue tenue par les mains des hommes. On a failli danser autour: 



Le hasard était gentil et avait choisi la roue facile:



Un grand merci à tous les participants pour cette journée très réussie et conviviale, que nous espérons répéter le mois prochain. Voici nos impressions video: https://youtu.be/k4A35Q83f_w et https://youtu.be/7bSF_DfdHa4. Nous nous sommes quittés avec le sentiment que le vélo rapproche les gens et leur apporte un bien-être contagieux et facile à distribuer:



Pour être informé des prochaines balades: faravelo@outlook.fr.

Commentaires

  1. Météo, convivialité, une crevaison, un pique-nique royal, le parc du Château de Versailles, des rigolades, des échanges en roulant..... what else ? Bravo à toutes et tous. Frédéric W

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vélo et voiture: des chiffres qui font réfléchir

Pourquoi exagère-t-on la dangerosité du vélo ?

Sécurité vélo: Des casques ou des pistes?